中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > La Chine appelle à des "mesures constructives" pour relever les défis commerciaux

La Chine appelle à des "mesures constructives" pour relever les défis commerciaux

2018-04-09

La Chine prévoit de former au moins 5 500 talents dans le domaine de l'intelligence artificielle issus des meilleures universités afin de gagner le leadership dans cette technologie de pointe au moment où le pays aspire à s'imposer parmi les meilleurs dans ce secteur.

Grâce à ce plan, la Chine va former plus de 5 000 étudiants et 500 professeurs au domaine de l'IA dans ses meilleures universités dans les 5 prochaines années et a pour objectif de bâtir le plus grand programme de formation de spécialistes de l'IA au monde.

Cette décision a été prise à la suite de l'appel lancé par les autorités les plus hautes du pays lors des deux sessions de l'année 2018 pour accélérer le travail de renforcement de la recherche sur l'IA ainsi que pour former une nouvelle génération de talents. Un rapport de Goldman Sachs a par ailleurs pointé du doigt le fait que les talents constituent l'un des moteurs clefs pour la création de richesse dans le développement de l'IA en Chine.

« Le ministère de l'Éducation travaille à l'élaboration de cursus consacrés à l'IA et promeut l'idée que l'IA puisse être une matière de premier rang afin d'en impulser l'enseignement dans les universités chinoises », a déclaré Xu Tao, responsable de la coopération internationale et de la communication au ministère de l'Éducation, pendant la cérémonie de lancement du programme.

Plusieurs entités ont joint leurs forces pour ce projet, des services de l'État aux entreprises privées en passant par des universités. On retrouve ainsi le ministère de l'Éducation, Sinovation ventures, société par actions de premier plan, ou encore l'université de Pékin.

Le programme prévoit que 300 étudiants et 100 professeurs soient d'abord formés dès cette année par des experts confirmés venant de Chine et de l'étranger tels que John E. Hopcroft, professeur à l'université de Cornell qui a remporté le prix Turing, ou encore Li Kaifu, PDG et directeur de Sinovation Ventures.

« À l'heure actuelle, en Chine, la commercialisation de l'IA a provoqué une pénurie de talents spécialisés dans ce domaine puisqu'il y a encore dans le pays un décalage entre le nombre de talents de l'IA et l'ampleur de la recherche ainsi que le nombre d'équipes de chercheurs qui travaillent sur cette technologie », explique Wang Yonggang, vice-directeur de l'Institut de l'IA chez Sinovation Ventures.

La Chine a dépassé l'année dernière les États-Unis au niveau de la quantité de projets consacrés à l'IA et le pays accueille aujourd'hui plus de la moitié de l'ensemble des projets dans le monde. Cependant, en ce qui concerne les talents de l'IA à l'échelle mondiale, la Chine n'en compte que 5%, si l'on en croit le rapport de Goldman Sachs.

« Nous voulons combler cet écart et faire sauter ce goulot d'étranglement en formant des talents de l'IA afin qu'ils soient aux avant-postes des technologies de pointe relevant de l'IA et qu'ils puissent les rendre efficaces et exploitables sur le marché », affirme Wang.

Sinovation Ventures a fondé son Institut de l'IA en 2016 afin de fournir à ses talents un soutien à plusieurs niveaux, notamment en termes de technologie, de marketing et de données. L'entreprise a également créé l'année dernière un programme de formation de talents dans le domaine de l'IA.

Source: french.peopledaily.com.cn

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.