中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > Un superordinateur 10 fois plus rapide que le n°1 actuel

Un superordinateur 10 fois plus rapide que le n°1 actuel

2018-05-11

Le Centre national de supercalcul à Shenzhen prévoit de construire un supercalculateur nouvelle génération, qui sera dix fois plus rapide que le champion mondial actuel en vitesse de calcul.

« L’investissement atteindra probablement les 3 milliards de yuans (397 millions d’euros) et les technologies clés pour le supercalculateur devraient être développées indépendamment », a expliqué Wang Zhenglu, le directeur du Département de gestion de projets du centre.

Ce supercalculateur sera « exaflopique », ce qui signifie qu’il sera capable de réaliser 1 milliard de milliards d’opérations par seconde (1 suivi de 18 zéros), ce qui est bien plus rapide que le n°1 actuel du supercalcul, le Sunway TaihuLight, explique Wang Zhenghu. Ce nouveau supercalculateur devrait être développé d’ici 2020.

Ce supercalculateur exaflopique devrait jouer un rôle important dans la promotion du développement de la Grande région de la Baie Guangdong-Hong Kong-Macao, notamment dans les domaines de l’informatique en nuage (cloud computing), des mégadonnées et de l’intelligence artificielle.

Les supercalculateurs sont une nouvelle force motrice dans l’innovation informatique de la Chine. Ils sont également importants pour la sécurité nationale de l’information. La Chine a établi six centres de supercalcul à Tianjin, Guangzhou, Wuxi, Changsha, Jinan et Shenzhen.

Le pays est aujourd’hui à la pointe dans le développement des supercalculateurs, après avoir dépassé les Etats-Unis et le Japon. Le dernier classement biannuel des 500 supercalculateurs les plus rapides au monde montre que les supercalculateurs chinois TaihuLight et Tianhe-2 sont respectivement la 1re et la 2e machine la plus puissante au monde actuellement, tandis que le Titan américain arrive en 5e position.

Fondé en 2009, le Centre de Shenzhen s’est concentré sur l’informatique de haute performance et l’informatique en nuage. Il se place en position dominante dans une grande variété de domaines, comme la prévision météorologique ou encore la prévention des catastrophes naturelles.

Le travail du centre dans l’exploration détaillée et le traitement des données à grande échelle a aidé les compagnies pétrolières chinoises à réduire leurs coûts de prospection.

Récemment, la pénurie croissante de ressources en informatique en nuage a poussé le centre à acheter 420 serveurs supplémentaires montés en rack, 10 serveurs de traitement graphique et un groupe de systèmes de stockage, afin de développer ses ressources de calcul.

Pour Wang Gang, un professeur associé de la Faculté des sciences et technologies informatiques de l’Université de Jilin, la Chine possède un avantage dans le matériel, mais plus d’efforts sont encore nécessaires pour développer des logiciels sur mesure pour les supercalculateurs, afin d’élargir leur application.

Source:french.china.org.cn

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.