中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > Les agences de notation arrivent en Chine

Les agences de notation arrivent en Chine

2018-06-08

Un premier pas en direction de l'ouverture accrue du secteur financier en Chine
 
Deux agences de notation étrangères, Fitch Ratings et S&P Global Ratings, ont annoncé leur intention de lancer leurs propres filiales en Chine continentale dans le cadre de l'ouverture toujours plus grande du secteur financier chinois et dans le but d'exploiter l'immense potentiel que présente le troisième plus gros marché d'obligations dans le monde.
 
Un porte-parole de Fitch a déclaré que l'agence envisageait de faire une demande de licence d'exploitation auprès des régulateurs chinois afin d'opérer de manière indépendante sur ce marché. « Les évolutions du cadre réglementaire en Chine vont nous donner l'occasion d'envisager et d'évaluer la meilleure façon de répondre aux besoins des marchés locaux et mondiaux d'aller de l'avant », a déclaré le porte-parole.
 
 « Fitch a une présence solide en Chine et est pleinement engagée pour soutenir le développement des marchés de capitaux en Chine. »
Fitch a vendu en janvier ses 49% de parts dans la société China Lianhe Credit Rating au fonds souverain singapourien GIC, après avoir mené les affaires de l'entreprise de manière conjointe depuis avril 2007. L'agence poursuit son activité de notation de crédits internationaux dans toute la région, et notamment depuis ses bureaux de Beijing et Shanghai.
 
S&P a confié au China Daily qu'elle comptait créer sa propre filiale en Chine à la suite des évolutions de la réglementation qui permettent désormais à une société étrangère de posséder des agences de notation sur le territoire national.
 
« Le processus de création est progressif et nous ferons des annonces plus détaillées, notamment concernant le calendrier, en temps voulu », a rapporté un porte-parole de S&P.
 
« L'entreprise sera créée à partir de rien et se développera de manière organique. Nous pensons que cette option nous permettra de construire un modèle qui conviendra du mieux possible à nos activités et à nos clients, tout en nous permettant de nous aligner comme souhaité avec les politiques décidées par les régulateurs locaux », a déclaré l'agence. Cette dernière va mettre fin à son partenariat avec Shanghai Brillance Credit Rating pour laquelle elle fournit formation et assistance technologique depuis 2008.
 
L'autre grande agence de notation internationale Moody's a déclaré ne pas avoir encore pris sa décision quant à s'implanter ou non en Chine continentale en tant qu'entreprise étrangère.
 
Selon l'un de ses porte-paroles, Moody's, qui possède des parts dans l'agence China Chengxin International Credit Rating basée à Beijing, « analyse ses options ».
 
Selon Zhu Min, ancien vice-directeur exécutif du Fonds monétaire international, en tant que partie importante de l'infrastructure du marché financier, l'ouverture de l'activité de notation de crédit aux agences étrangères va contribuer à améliorer la transparence du marché et renforcer la compétition.
 
« Seulement si le secteur financier chinois s'ouvre, alors un système de régulation moderne pourra être instauré, sinon il ne s'agira que de chimères », a prévenu Zhu qui pense que l'ouverture pourrait consolider la stabilité du système financier.
 
Les experts expliquent que l'arrivée d'agences de notation étrangères en Chine renforcera la confiance des investisseurs dans le marché obligataire chinois en vertu de la fiabilité des notations qui seront fournies.
 
Fin avril, le marché obligataire interbancaire en Chine avait déjà accumulé 1,15 trillions de yuans (153 milliards d'euros) d'investissements étrangers, soit une hausse de 49,34% par rapport à l'année dernière. Cette hausse est due, selon les chiffres de la banque centrale, aux rendements relativement plus élevés des obligations et à la stabilité du taux du yuan.  
 

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.