中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > La coopération 16+1 dynamise le partenariat sino-européen

La coopération 16+1 dynamise le partenariat sino-européen

2018-07-12

La rencontre imminente à Sofia en Bulgarie entre le Premier ministre chinois Li Keqiang et les dirigeants de 16 pays d'Europe centrale et orientale (PECO) est l'occasion de dresser un bilan de la coopération 16+1.
 
La coopération 16+1, plateforme conjointement lancée par la Chine et les PECO en 2012, a apporté des bénéfices tangibles à l'Europe.
 
Tout d'abord, les relations commerciales entre la Chine et les PECO, dont 11 Etats membres de l'Union européenne (UE), sont en train de s'approfondir à pleine vitesse.
 
Selon les statistiques des douanes chinoises, le volume des échanges commerciaux entre les deux parties s'est élevé à 67,98 milliards de dollars, soit une croissance annuelle de 15,9%.
 
Il est évident que la coopération 16+1 joue actuellement un rôle positif, à l'heure où l'Europe peine à redresser son économie.
 
Par ailleurs, la coopération 16+1 contribue à une interconnectivité étroite à travers le vaste territoire eurasien.
 
Les PECO, situés au coeur de l'Eurasie, sont des points de transit importants. Dans le cadre de la coopération 16+1 et de l'initiative "la Ceinture et la Route", l'interconnectivité entre la Chine et l'Europe s'est développée de façon remarquable.
 
Le fret ferroviaire est le premier secteur concerné par cette tendance. Selon les statistiques de la China Railway Corporation, l'année 2018 a vu jusqu'au milieu du mois d'avril 7.891 trains de marchandises relier la Chine à l'Europe. Le réseau ferroviaire a relié 43 villes chinoises à 42 villes de 14 pays européens.
 
La coopération 16+1 contribue également au partenariat mutuellement bénéfique. Par exemple, l'aciérie de Smederevo est devenue rentable à la fin de l'année 2016 en conservant 5.000 emplois locaux, huit mois seulement après son rachat par l'entreprise chinoise HeSteel Group.
 
Par ailleurs, la coopération 16+1 favorise la réduction des écarts au sein de l'UE, a souligné le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une visite en Allemagne. Une UE divisée et affaiblie n'est pas dans l'intérêt de la Chine, a-t-il noté.
 
Les résultats fructueux du mécanisme de coopération 16+1 ont pleinement prouvé que cette plateforme bénéficiait à l'Europe. La 7e réunion des dirigeants du mécanisme 16+1 ajoutera encore davantage de crédibilité à ce fait.
 
Source: french.peopledaily.com.cn

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.