中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > Les entreprises françaises visent des secteurs d'investissements plus larges en Chine

Les entreprises françaises visent des secteurs d'investissements plus larges en Chine

2019-04-03

Les entreprises françaises sont entrées sur le marché chinois et exploitent le potentiel de secteurs comme les soins gériatriques, l'e-commerce, l'intelligence artificielle et d'autres domaines.

Le groupe ORPEA, est le leader mondial en matière de maisons de retraite, de soins gériatriques, et des soins à domicile.

Nathaniel Farouz, PDG d'ORPEA China, a indiqué à Xinhua qu'il s'agissait du meilleur moment pour entrer sur le marché chinois, avec un secteur qui se développe rapidement, qui offre de plus vastes débouchés, des besoins diversifiés et plus d'opportunités.

La société a ouvert son deuxième centre de soins infirmiers à Changsha, dans la province centrale du Hunan, à la fin de l'année dernière, après le lancement du premier centre en 2016 à Nanjing, dans le Jiangsu.

La France peut être un partenaire fort pour faire profiter la Chine d'expériences internationales, a indiqué Farouz, ajoutant que la Chine, avec son écosystème innovant, pourrait aider à concevoir les installations de soins gériatriques de demain.

Un grand nombre d'entreprises françaises ont activement saisi les opportunités commerciales en Chine. Les investissements directs depuis la France ont ainsi enregistré une croissance rapide de 28% l'année dernière.

FranceTD est une plate-forme de e-commerce transfrontalier, exportant vers la Chine des produits français de haute qualité (nourriture, vin, bagagerie et produits cosmétiques).

"Les produits de première nécessité français haut de gamme gagnent en popularité auprès des consommateurs chinois. De fait, plus d'entreprises françaises renforcent leur présence en Chine", a indiqué Le Grix, fondatrice de FranceTD.

Selon le Bureau de l'Exposition internationale d'importation de Chine (CIIE), plus de 30 entreprises françaises ont confirmé leur participation à la deuxième CIIE à la date du 15 mars.

En outre, le taux douanier global des produits importés a été réduit à 7,5%, contre 9,8 auparavant. "Cela bénéficiera également au consommateur car les entreprises répercutent les réductions fiscales sur le prix", a-t-elle ajouté.

De plus, l'Initiative "la Ceinture et la Route" a offert de nouvelles opportunités aux entreprises françaises. Par exemple, China Railway Express a lancé des routes de fret reliant les villes françaises de Lyon et Dourges à Wuhan et Yiwu en Chine.

Alors que la Chine s'engage à mener une réforme et une ouverture plus grande, les deux pays ont accompli des réalisations notables dans la coopération économique et commerciale.

Selon le ministère du Commerce, le volume du commerce bilatéral a connu une croissance de 15,5% pour atteindre 62,9 milliards de dollars l'année dernière, battant un record historique.

Mats Harborn, président de la Chambre du commerce de l'Union européenne en Chine, a indiqué que l'engagement approfondi entre l'UE et la Chine aiderait les entreprises étrangères sur le marché chinois.

Récemment, l'organe législatif national du pays a adopté la loi sur les investissements étrangers, une législation symbolique qui offrira une protection plus forte et un environnement plus favorable aux investisseurs étrangers.

"La loi sur les investissements étrangers joue un rôle important dans la formalisation de la base légitime pour passer de l'ancien catalogue au nouveau système d'accès au marché, et nous espérons qu'elle offrira une assurance supplémentaire pour les entreprises européennes", a-t-il poursuivi.

Source: Xinhua

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.