中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > Hunan News > > Les trains Maglev annoncent un nouvel avenir pour les transports en Chine

Les trains Maglev annoncent un nouvel avenir pour les transports en Chine

2019-10-03

Des techniciens examinent un nouveau prototype de train à lévitation magnétique (maglev) dans une usine de Zhuzhou, dans la province du Hunan (centre de la Chine).
 
Zhuzhou, une ville connue pour être un précurseur de l'industrie manufacturière du transport ferroviaire en Chine, encourage l'innovation et la production de trains maglev, ou trains à lévitation magnétique.
 
« Nous poursuivons des recherches indépendantes sur la technologie maglev et fabriquons des trains maglev avec nos propres droits de propriété intellectuelle », a déclaré Zhou Qinghe, président de CRRC Zhuzhou Locomotive Co Ltd (ZLCL), fabricant d'équipements de transport ferroviaire et filiale de China Railway Rolling Stock Corp (CRRC).
 
Shanghai a vu le premier système commercial de maglev en Chine, une ligne de 30 km reliant le centre-ville à l'aéroport de Pudong. Mis en service en 2003, le système était basé sur une technologie allemande maglev.
 
Entièrement soutenue par sa propre technologie, la première ligne maglev chinoise à vitesse moyenne et basse, avec une vitesse nominale de 100 km/h, a été mise en service en mai 2016 à Changsha, capitale de la province du Hunan (centre de la Chine). À la fin du mois d'août, la ligne maglev de Changsha comptait 3,07 millions de km et avait transporté plus de 10 millions de passagers.
 
Tong Laisheng, responsable de l'institut de recherche sur le maglev chezCRRC ZLCL, a déclaré que son objectif était de faire de nouvelles percées et de développer des versions plus avancées de trains maglev commerciaux. La version 2.0 du maglev, avec une vitesse de conception de 160 km/h, est en cours de test et un train sans conducteur évolué sans conducteur, avec une vitesse de pointe de 200 km/h, est en cours de développement, a-t-il précisé.
 
« La version sans conducteur peut atteindre la hauteur d'un bâtiment de quatre étages sur 100 mètres, à la manière d'une montagne russe. Elle sera équipée d'un système de contrôle des trains basé sur la communication qui combine une analyse de données volumineuses, réalisant ainsi un diagnostic en temps réel des trains, des pistes maglev et une alimentation électrique », a-t-il ajouté.
 
Liu Youmei, membre de l'Académie chinoise d'ingénierie, a souligné que la Chine maîtrisait la technologie de base pour les trains maglev commerciaux et avait mis en place un système de droits de propriété intellectuelle, allant de la recherche à la fabrication, en passant par la vérification des tests et l'exploitation commerciale.
 
La Chine a vu un développement rapide de ses systèmes de transit ferroviaire ces dernières années. Les statistiques de l'Association des métros de Chine ont montré que, au 30 juin, 37 villes de Chine continentale disposaient de systèmes de transit ferroviaire, d'une longueur totale de 6 126 km.
 
Certaines villes chinoises telles que Qingyuan, dans la province du Guangdong, ont lancé des projets de lignes de lignes maglev, et d'autres villes, telles que Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, et Jinan, la capitale de la province du Shandong, ajoutent des lignes maglev à leur planification des transports afin de relier des ensembles de villes et de renforcer l'intégration régionale.
 
Selon M. Zhou, le développement rapide des trains maglev devrait favoriser la création d'une chaîne industrielle forte. « Plus de 90% des 10 000 types de composants utilisés dans les trains maglev moyens et bas sont maintenant achetés en Chine, ce qui créera de nouvelles opportunités pour de nombreuses industries, notamment la machinerie, l'électronique et les nouveaux matériaux », a-t-il dit.
 
Outre l'exploitation commerciale de lignes de maglev à moyenne et basse vitesse, la Chine encourage aussi la recherche sur des variantes de trains de maglev. Un prototype de train à grande vitesse Maglev, conçu pour rouler à 600 km/h, a été dévoilé à Qingdao, dans la province du Shandong, en mai. Le prototype d'ingénierie est prévu pour 2020 et la vérification intégrée devrait être achevée en 2021.
 
Source: french.peopledaily

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.