中文 English 日本語 한국어

Lundi 19 septembre 2016

Acceui > China News > > La "Route de la soie sanitaire" protège la vie

La "Route de la soie sanitaire" protège la vie

2020-03-26

Récemment, le président Xi Jinping, lors de sa conversation téléphonique avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte, a dit: "La Chine est prête à travailler de concert avec l'Italie pour contribuer aux efforts de coopération internationale contre l'épidémie, ainsi qu'à la construction d'une "Route de la soie sanitaire". Au moment critique de la lutte contre l'épidémie de COVID-19, le président Xi Jinping a souligné que "la Route de la soie sanitaire" jouerait un rôle de direction pour renforcer la confiance mondiale dans la lutte contre l'épidémie et promouvoir la coordination et la coopération.

Face à la propagation de l'épidémie de COVID-19 dans le monde, l'Italie et la Chine ont, par des actions concrètes, incarné l'idée de la "Route de la soie sanitaire". Au moment où la Chine a été frappée la plus sévèrement par l'épidémie, le gouvernement italien a fait un don de matériels de protection à la Chine. Le palais du Quirinal, siège de la présidence italienne, a organisé un concert spécial, qui a été retransmis en direct par la chaîne de télévision nationale, témoignant du soutien et de la solidarité du peuple italien avec le peuple chinois face à l'épidémie. À l'heure actuelle, l'épidémie est très grave en Italie. Le gouvernement chinois et de nombreuses autorités locales ont fourni des matériels médicaux à l'Italie. La 3e équipe d'experts médicaux sera bientôt envoyée à l'Italie. Comme l'a dit Romano Prodi, ancien Premier ministre italien et ancien président de la Commission européenne: "Votre don a envoyé des signaux de solidarité et d'amitié que nous n'oublierons jamais. J'espère que nous comprenons mieux que nos destins sont liés les uns aux autres dans ce monde."


Le 20 mars, la 2e équipe d'experts médicaux de la Chine est arrivée à la province de Bergame en Lombardie, région italienne la plus touchée par l'épidémie. Les membres de l'équipe sont en train d'échanger avec les agents de santé locaux sur la technique de diagnostic et les moyens de prévention et de contrôle sur tous les plans. (Photo par Zhou Hua, membre de l'équipe et chef adjoint du service de maladies respiratoires du 1er Hôpital attaché à la faculté de médecine de l'Université du Zhejiang)

La construction conjointe de la "Route de la soie sanitaire" offre de nouveaux espaces de coopération pour "la Ceinture et la Route". En 2017, lors de la visite du président Xi Jinping à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, il a déclaré que la Chine accueillerait favorablement la participation de l'OMS dans la construction de "la Ceinture et la Route" et la construction conjointe de la "Route de la soie sanitaire". Margaret Chan, directrice générale de l'OMS à l'époque, a répondu que l'OMS appréciait hautement la capacité de direction de la Chine en matière de sécurité sanitaire mondiale et de gouvernance sanitaire et qu'elle serait prête à renforcer la coopération avec la Chine dans le cadre de "la Ceinture et la Route". L'Italie a été le premier pays du G7 à signer le Mémorandum d'entente sur "la Ceinture et la Route" avec la Chine. La coopération pour la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" entre l'Italie et la Chine bénéficie de bases solides. La solidarité et la coopération entre ces deux pays dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19 ont écrit une page émouvante de la construction conjointe de la "Route de la soie sanitaire".

Les membres de la 2e équipe d'experts médicaux envoyée en Italie ont écrit sur leurs combinaisons de protection des mots d'encouragement comme "Allez, l'Italie!". (Photo par Zhou Hua, membre de l'équipe et chef adjoint du service de maladies respiratoires du 1er Hôpital attaché à la faculté de médecine de l'Université du Zhejiang)

La construction conjointe de la "Route de la soie sanitaire" offre de nouvelles pistes de réflexion sur l'amélioration de la gouvernance de la santé publique mondiale. L'expérience de la lutte contre l'épidémie de COVID-19 a prouvé une fois en plus que la construction des murs ne servirait à rien. Aucun pays ne peut se tenir à l'abri de l'épidémie. C'est seulement avec la solidarité, la coopération, la vision à long terme et par l'amélioration de la gouvernance de la santé publique mondiale, que l'on peut vaincre le virus dans cette bataille. La Chine, attachant une grande importance à la coopération sanitaire internationale dès le début de l'épidémie, a communiqué aux différentes parties les informations sur l'épidémie en temps opportun et a maintenu une coopération étroite avec l'OMS et des pays concernés avec une attitude ouverte, transparente et responsable. La Chine soutient les Nations Unies et l'OMS pour qu'elles renforcent la coordination des politiques et les investissements en ressources, et notamment pour aider les pays en développement dont le système de santé publique est faible à prendre des mesures préventives et à se préparer face à l'épidémie. La Chine a fait un don de 20 millions de dollars à l'OMS, afin d'aider les pays en développement à améliorer leur capacité de réponse à l'épidémie et à renforcer la construction du système de santé publique. En même temps, la Chine a déjà annoncé son aide aux 82 pays, l'OMS et l'Union africaine. De nombreux matériels d'aide ont déjà été envoyés aux bénéficiaires. Cela met en avant le sens de responsabilités de la Chine en tant que grande puissance, avec le peuple chinois qui intensifie la coopération internationale en matière de lutte contre l'épidémie avec les peuples du monde afin de construire ensemble une communauté de destin pour l'humanité.

L'épidémie de COVID-19 a exercé un impact profond sur le monde. L'humanité doit non seulement faire face au défi en ce moment, mais également se baser sur la réalité et se projeter sur le long terme pour défendre la santé de l'humanité. "La Chine est prête à travailler de concert avec la France pour promouvoir la coopération internationale en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie, soutenir les Nations Unies et l'OMS qui jouent un rôle fondamental dans l'amélioration de la gouvernance de la santé publique mondiale, et construire une communauté de santé commune pour l'humanité." Le président Xi Jinping a lancé pour la première fois l'initiative pour "construire une communauté de santé commune pour l'humanité" dans un message récemment adressé au président français Emmanuel Macron, dans lequel il a présenté ses sincères sympathies. Il s'agit d'une initiative importante pour l'ensemble de l'humanité.

Dans la matinée du 23 mars, l'équipe d'experts médicaux chinois est arrivée à l'aéroport international de Phnom Penh pour aider le Cambodge à lutter contre l'épidémie. La photo montre des matériels médicaux apportés par l'équipe. (Photo par l'équipe d'experts médicaux chinois envoyée au Cambodge)

De la construction de la "Route de la soie sanitaire" à la construction d'une communauté de santé commune pour l'humanité, la Chine est prête à travailler conjointement avec ses partenaires mondiaux pour améliorer la gouvernance de la santé publique mondiale et relever le niveau de protection sanitaire. À l'heure actuelle, l'épidémie se propage, sonnant l'alerte aux pays du monde pour qu'ils fassent le bon choix, renforcent davantage la solidarité et poursuivent plus d'actions, conformément aux principes de consultation commune, de construction conjointe et de bénéfice partagé, de manière à défendre la vie.

Source: french.peopledaily.com.cn

Contactez-nous        E-mail: enghunan@hunan.gov.cn

Tous droits réservés.